Un programme pour faire baisser l'usage de la voiture

Avec l'aide d'un Ambassadeur, 300 volontaires ont réussi à moins utiliser la voitureAvec l'aide d'un Ambassadeur, 300 volontaires ont réussi à moins utiliser la voiture

Les Ambassadeurs de la Mobilité apportent un conseil personnalisé à 300 volontaires qui souhaitent moins utiliser leur voiture. 12 000 habitants sur deux sites périurbains de la Métropole Aix Marseille Provence sont concernés. Une baisse de 6 % trajets réalisés en voiture a été mesurée sur la durée, entre juin 2015 et juin 2016. 

Entre le début du programme en juin 2015 et son arrêt en juin 2016, le nombre des trajets en voitures est passé de 63% à 57% soit une baisse de 6%, au profit de la marche et des transports en commun, devant le vélo et le covoiturage. 96% des personnes ayant testé un nouveau mode déclarent vouloir continuer à l'utiliser. Cela correspond à 941 km en voiture solo évités par an et par volontaire, soit 130 kg de CO2.

 

Les communes mobilisées dès le départ

Les 12 mois de la démarche se décomposent en trois phases.

Phase 1 : En amont de l'action, les deux mairies, les associations et les commerces ont été mobilisés. Ils ont notamment participé à la diffusion de dépliants ou d'articles dans les journaux municipaux. Un stand a été créé pour participer aux événements locaux (fête des associations...).

 

300 rencontres à domicile

Phase 2 : L'identification des volontaires s'est faite par prospection au téléphone et en porte à porte. 300 automobilistes volontaires ont été rencontrés à domicile pour faire un bilan mobilité individualisé avec un Ambassadeur. Un carnet de bord « Mobiliberté » formalise l'engagement du volontaire : il est signé par le volontaire et l'Ambassadeur de la Mobilité.

 

3 questionnaires pour suivre sur la durée

Phase 3 : L'évaluation des changements de trajets se fait grâce à un questionnaire en ligne après 1 mois, 6 mois, 12 mois. Pour animer la communauté, une page Face Book a été créée et permet de faire le lien entre les volontaires. Des événements conviviaux ont été proposés (formation coup de pouce « remise en selle ».).

 

Ces bons résultats et la mise au point de la méthodologie appellent à reconduire l'opération à l'échelle du nouveau territoire métropolitain et ailleurs en France. Un guide méthodologique à l’attention des communes et des autorités organisatrices de la Mobilité est en cours de rédaction. Si vous êtes intéressés, signalez le à Lepilote.com !